Le Pôle Gestion des Milieux Naturels Grand Est au Grand Marais de Cormicy

© CENCA
26 Octobre 2023

Le 22 septembre, plus de 60 gestionnaires d'espaces naturels se sont retrouvés à Reims lors de la troisième journée technique du Pôle Gestion des Milieux Naturels Grand Est, pour échanger sur la gestion et la restauration des marais. La journée a commencé par des présentations sur les principes de la restauration écologique (CEN Lorraine), la gestion de la RNR des landes et marais du Rothmoos (CEN Alsace) et les apports scientifiques pour la gestion des tourbières (Pierre Goubet). L'après-midi, les visites de la RNR du marais des Trous de Leu et de la RNR du Massif de Saint Thierry (Grand Marais de Cormicy) ont permis d'enrichir ces discussions entre gestionnaires. Cette journée faisait suite au Séminaire des Gestionnaires de Réserves Naturelles du Grand Est, qui avait lieu la veille, et était organisée en partenariat avec la DREAL Grand Est, la Région Grand Est, et les correspondants régionaux de Réserves Naturelles de France.

 

A lire également

  • Balade fun facts aux sablières

    Le 11/06/2024

    Chers usagers de notre dune (front de taille en réalité mais c'est moins chic) locale, je vous invite à me rejoindre pour une balade dans la sablière, à la découverte de son histoire, sa géologie, sa faune, sa flore, mais aussi des projets qui y sont ambitionnés, bref plein de trucs intéressants que je me ferai un plaisir de vous partager. Avec un peu de chance on aura du soleil, et dans tous les cas de la bonne humeur, que même s’il pleut il vaut mieux venir que rester chez soi à l’abri !

  • @CENCA

    MacLeod et sa bande débarque au marais de Cormicy

    Le 28/05/2024

    Fin avril, six boeufs et un taureau de race Higland Cattle sont arrivés au marais de Cormicy. L'objectif est que cette joyeuse bande pâture le marais afin de le maintenir ouvert. En effet la dynamique naturelle pour un marais alcalin tel que celui de Cormicy est d'être colonisé par les ligneux progressivement. Aussi, pour permettre l'épanouissement des espèces inféodées au marais, il est indispensable d'empêcher la forêt de gagner du terrain.  Envisagé depuis plusieurs années, le pâturage a sans cesse était reporté en raison de problèmes techniques.