Sarah, la nouvelle conservatrice de la réserve est arrivée

26 Avril 2024

Salut à tous !
J’ai pris mes fonctions le 18 mars dernier comme conservatrice de la réserve, en remplacement de Séverine Goertz. Originaire d’un village du coin, j’ai passé mon enfance entre les bois, les marais et les sablières du massif de Saint Thierry. Témoin des évolutions de ces milieux naturels, j’ai toujours eu à cœur leur préservation. C’est notamment là que j’ai développé mes compétences naturalistes et que j’ai découvert la beauté du vivant à travers l’étude des plantes, puis des oiseaux. Alors enseignante de Français Langue Etrangère, j’ai choisi de reprendre mes études pour travailler au plus près des enjeux écologiques. Diplômée d’un BTS Gestion et Protection de la Nature, c’est désormais en tant que conservatrice que je vais participer à la sauvegarde de ces sites exceptionnels et c’est avec joie que je me projette dans mes nouvelles missions! Vous pourrez me croiser régulièrement sur les sites, n’hésitez pas à venir me voir pour que je vous en dise un peu plus sur la réserve et ses richesses ; l’échange et la transmission sont au cœur de mon métier et de mes valeurs !

 

A lire également

  • Balade fun facts aux sablières

    Le 11/06/2024

    Chers usagers de notre dune (front de taille en réalité mais c'est moins chic) locale, je vous invite à me rejoindre pour une balade dans la sablière, à la découverte de son histoire, sa géologie, sa faune, sa flore, mais aussi des projets qui y sont ambitionnés, bref plein de trucs intéressants que je me ferai un plaisir de vous partager. Avec un peu de chance on aura du soleil, et dans tous les cas de la bonne humeur, que même s’il pleut il vaut mieux venir que rester chez soi à l’abri !

  • @CENCA

    MacLeod et sa bande débarque au marais de Cormicy

    Le 28/05/2024

    Fin avril, six boeufs et un taureau de race Higland Cattle sont arrivés au marais de Cormicy. L'objectif est que cette joyeuse bande pâture le marais afin de le maintenir ouvert. En effet la dynamique naturelle pour un marais alcalin tel que celui de Cormicy est d'être colonisé par les ligneux progressivement. Aussi, pour permettre l'épanouissement des espèces inféodées au marais, il est indispensable d'empêcher la forêt de gagner du terrain.  Envisagé depuis plusieurs années, le pâturage a sans cesse était reporté en raison de problèmes techniques.